Georges Fenech est né le 26 octobre 1954 à Sousse (Tunisie), est un magistrat et homme politique français, membre de l’Union pour un mouvement populaire.
Son père, Fortuné Fenech, d’origine maltaise, gérait avec son frère Edouard une exploitation agricole de 300 hectares d’oliviers dans la région de Mahdia en Tunisie.
En 1963, la famille est rapatriée en France et elle achète à Givors un bar restaurant. Son père devient par la suite ouvrier aux Câbles de Lyon à Gerland (Lyon). Sa mère, Marie-Anne Stalio, était une Italienne de Tunis. Elle a été chanteuse à Lyon.
 
Georges Fenech a étudié aux lycées Ponsard à Vienne et Parc Chabrières à Oullins.
Il obtient une maîtrise de droit à la faculté de droit de Lyon (Université Jean Moulin), puis est admis à l’Ecole nationale de la magistrature(ENM).
 
Il exerce ensuite au parquet à partir de 1980, puis devient juge d’instruction à Lyon en 1984, avant d’être élevé au grade de Premier Juge d’instruction en 1994 toujours à Lyon.
Georges Fenech a été président de l’Association professionnelle des magistrats (APM) de 1996 à 1998. Il a créé un nouveau syndicat, le Syndicat indépendant des magistrats.
Georges Fenech a ensuite été nommé substitut général près la Cour d’appel de Lyon.
De 1985 à 1994, Georges FENECH a également été maître de conférence à l’Institut d’études judiciaires de la Faculté de droit Jean Moulin à Lyon et à l’Institut de l’administration des entreprises, ainsi qu’au centre de formation professionnelle des avocats à Lyon et à la faculté de médecine de Lyon.
 
Georges Fenech a été en juin 2002 dans la 11e circonscription du Rhône. Il a participé à partir de décembre 2005 à la commission d’enquête parlementaire concernant l’Affaire d’Outreau, présidé en 2006 la Commission d’enquête sur les Sectes et les Mineurs, chargé d’une mission d’étude sur le bracelet électronique mobile (Placement sous surveillance électronique mobile en France) afin de renforcer la lutte contre la récidive. Au cours de son mandat, Georges Fenech a été membre de la Commission des lois, juge suppléant de la Cour de Justice de la République, secrétaire de l’Assemblée parlementaire de la francophonie et membre du groupe d’études relatif au Tibet.
Georges Fenech a été rééu député en juin 2007 dans sa circonscription du Rhône.

Pour compléter votre information :