Cold cases dans la presse

27 Juil 2022 | Suivis

Omar RADDAD

AFFAIRE OMAR RADDAD: CETTE AUTRE PISTE QUI POURRAIT RELANCER L’ENQUÊTE 30 ANS APRÈS, BFM TV 11 mars 2022
Dans un livre publié ce mercredi, deux journalistes et une écrivaine dévoilent que les enquêteurs avaient aussi étudié la possibilité de coupables alternatifs pour le meurtre de Ghislaine Marchal en 1991.

OMAR RADDAD: CE NOUVEL ÉLÉMENT QUI PEUT RELANCER L’AFFAIRE, BFM TV 11 juillet 2022
Une contre-enquête menée entre 2002 et 2004 sur l’affaire Omar Raddad a apporté des éléments nouveaux qui pourraient permettre de relancer l’enquête autour de la mort de Ghislaine Marchal.

Affaire GREGORY

Justice : l’affaire Grégory peut-elle bénéficier de la création du nouveau pôle dédié aux cold cases, France3 12 janvier 2022
Un pôle judiciaire dédié aux cold cases sera ouvert le 1er mars à Nanterre. Il est très attendu par les familles des victimes. Les vieilles affaires criminelles non résolues pourront bénéficier d’une nouvelle enquête.

Cold Case – Affaire Grégory : pour quelle raison le juge Lambert a-t-il été écarté ?, Gala 11 juillet 2022
Ce 11 juillet 2022 marque le suicide de Jean-Michel Lambert, premier juge en charge de l’Affaire Grégory Villemin. Pendant deux ans, le juge était chargé de cette histoire qui a ému tout l’Hexagone avant d’être évincé par la justice. Découvrez pourquoi il a été écarté de l’affaire.

Nordahl LELANDAIS

“Il l’insulte, lâche les chiens et le pourchasse… Je n’ai plus revu cet homme”… Nordahl Lelandais accusé d’un nouveau crime? L’Indépendant 19 mai 2022
Jugée accidentelle, la mort de Loïc Guérin pourrait être plus trouble qu’initialement indiquée. Nordahl Lelandais pourrait même y être mêlé.

Tuerie de Chevaline

Tuerie de Chevaline : le dossier pourrait être confié au nouveau pôle «cold cases», Le Figaro 27 juillet 2022
Ce quadruple assassinat de septembre 2012, en Haute-Savoie, n’a jamais été élucidé. Le mystérieux dossier de la tuerie de Chevaline pourrait être confié au nouveau pôle judiciaire dédié aux «cold cases» – les affaires non élucidées -, basé à Nanterre, a appris Le Figaro, confirmant une information du Parisien.

Dupont de LIGONNES

L’affaire Dupont de Ligonnès, appelée aussi la « tuerie de Nantes », est un quintuple meurtre non élucidé survenu à Nantes (Loire-Atlantique) en France. Cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès — la mère, Agnès, et ses quatre enfants Arthur, Thomas, Anne et Benoît — sont assassinés entre le 3 et le 6 avril 2011 ; leurs corps sont retrouvés le 21 avril 2011, dans leur maison nantaise.
Le père de famille et principal suspect des assassinats, Xavier Dupont de Ligonnès, est vu pour la dernière fois le 15 avril 2011 à Roquebrune-sur-Argens, dans le Var, et reste introuvable depuis cette date.

Xavier Dupont de Ligonnès : onze ans plus tard, les enquêteurs ne perdent pas espoir, Le Figaro 15 avril 2022
S’est-il suicidé dans un cimetière ou coule-t-il des jours heureux en Thaïlande ? Tant que ce père de famille suspecté d’avoir tué femme et enfants n’aura pas été retrouvé, toutes les hypothèses restent encore possibles. Le point sur l’enquête.

 

Affaire SEZNEC

sur Wikipédia : L’affaire Seznec est une affaire criminelle dans laquelle Guillaume Seznec est reconnu coupable, en 1924, du meurtre de Pierre Quéméneur, conseiller général du Finistère, et de faux en écriture privée. Par la suite, le jugement a fait l’objet de neuf demandes de révision entre 1926 et 2001, toutes rejetées, malgré un patient travail de collecte menée par des contre-enquêtes détaillées, emblématiques du journalisme d’investigation.

L’Affaire Seznec, de Jean-Marie Digout – album de 45 pages 2005 -chez Decitre