Longtemps comédienne au théâtre, au cinéma et à la télévision, Sylvie Nordheim n’a jamais cessé d’écrire.
Après avoir enseigné quelques années le français, le latin et le théâtre dans un établissement scolaire de la région parisienne, elle donne sa démission de l’Education nationale pour se consacrer pleinement à ses deux passions : l’écriture et le théâtre.
Elle publie quatre romans aux éditions Lucien Souny (Moissons amères, 2007, version poche en 2013 ; Promesse perdue, 2008 ; La Vie en douce, 2009 ; La Villa du Lac, 2014). Son univers s’enracine dans les histoires de famille, les secrets et les passions qui les nourrissent.
Elle publie également les biographies de Bernard Marionnaud et Alain Robert aux éditions du Cherche-Midi (Un homme au parfum, 2012 ; Haute tension, 2014).
Depuis 2009, elle anime par ailleurs des ateliers de théâtre créatif à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Pour compléter votre information :

Jean-Louis Keita, ancien bâtonnier L'Express, en mars 2004 La Provence, en août 2012 Débat pendant le Festival 2010
Denis Seznec, petit-fils de Guillaume Seznec Denis Seznec, né le 26 décembre 1946, est le petit-fils de Guillaume Seznec. Depuis 1964, il se bat pour la réhabili...
Le juge A Marseille, le juge Muller veut démanteler un réseau de trafiquants de drogue. Il s’assure la collaboration d’un commissaire de ...
Patrick Dils, victime d’une erreur judiciaire À 16 ans, le 30 avril 1987, Patrick Dils a été inculpé d’homicides volontaires sur deux garçons à Montigny-lès-Metz, en ...
Sylvie Nordheim, bibliographie Moissons amères  Les guerres n’empêcheront jamais les étés de revenir et, en ce 15 août 1920, pour la première fois depuis...
Le Festival 2010 Cette seconde édition été consacrée la prison : La prison hier, la prison aujourd’hui. Quelle prison pour demain ? La priso...
Un condamné à mort s’est échappé Ce film a la particularité d'être organisé autour d'un fil dramatique très classique ce qui le rend plus accessible que d'autres œ...
Le trou Le film est salué comme étant le meilleur film de Jacques Becker ; il est salué comme un chef-d’œuvre par François Truffaut. L’att...