À 16 ans, le 30 avril 1987, Patrick Dils a été inculpé d’homicides volontaires sur deux garçons à Montigny-lès-Metz, en Moselle.

Le 27 janvier 1989, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre.

Le 24 avril 2002, son innocence est reconnue par un tribunal ; il aura passé quinze ans en prison, victime d’une erreur judiciaire pour laquelle l’État français lui a versé 1 146 000 euros (dont 700 000 euros de dédommagements).

C’est l’une des plus graves erreurs judiciaires reconnues en France, et c’est la première concernant un mineur condamné pour meurtre à la prison à perpétuité.

Pour compléter votre information :

Jean-Louis Keita, ancien bâtonnier L'Express, en mars 2004 La Provence, en août 2012 Débat pendant le Festival 2010
Patrick Dils, bibliographie Je voulais juste rentrer chez moi  Avril 2002. Après quinze ans de détention, Patrick Dils sort innocenté de prison. Il es...
Alain Marécaux, “présumé coupable” L’affaire d’Outreau. au départ, dixit la presse, le démantèlement d’un vaste réseau de pédophiles impliquant des notables , la bou...
Denis Seznec, petit-fils de Guillaume Seznec Denis Seznec, né le 26 décembre 1946, est le petit-fils de Guillaume Seznec. Depuis 1964, il se bat pour la réhabili...
Le juge A Marseille, le juge Muller veut démanteler un réseau de trafiquants de drogue. Il s’assure la collaboration d’un commissaire de ...
Sylvie Nordheim, romancière Longtemps comédienne au théâtre, au cinéma et à la télévision, Sylvie Nordheim n’a jamais cessé d’écrire. Après avoir enseigné qu...
Le Festival 2010 Cette seconde édition été consacrée la prison : La prison hier, la prison aujourd’hui. Quelle prison pour demain ? La priso...
Un condamné à mort s’est échappé Ce film a la particularité d'être organisé autour d'un fil dramatique très classique ce qui le rend plus accessible que d'autres œ...
Le trou Le film est salué comme étant le meilleur film de Jacques Becker ; il est salué comme un chef-d’œuvre par François Truffaut. L’att...
Le Festival 2009 Les erreurs judiciaires  Ces rencontres vont traiter des erreurs judiciaires et proposeront :   – « Les incon...
L’affaire du courrier de Lyon L’affaire du courrier de Lyon est la plus mémorable erreur judiciaire de l’histoire de France. Elle démontre la fragilité des tém...
Le pull-over rouge Le film contribue à un combat pour la révision du procès de Christian Ranucci, et contre la peine de mort. Le film est autorisé pa...
Les inconnus dans la maison Après la Seconde Guerre mondiale, certaines voix s’élèvent pour interdire le film soudain jugé « antisémite » car l’un d...